Web 2.0

1. Qu’est-ce que TIKATOK ?

Tikatok est un site créatif pour les enfants de moins de 13 ans, avec lequel ils peuvent écrire, illustrer, partager leurs histoires originales et les faire imprimer en un vrai livre relié et broché. Il a été créé par deux mamans, pour encourager l’imagination et la créativité de leurs enfants et des enfants du monde entier.

Cette application du Web 2.0, qui vient des USA, propose aux enfants d’« écrire, illustrer et publier » leurs propres livres.
La page d’accueil annonce : « C’est facile : 1. Crée ton histoire
2. Télécharge tes illustrations (dessins ou photos)
3. Publie ton propre livre. »

De plus, le but du jeu est d’écrire, de créer avec ses amis : « invite tes amis à écrire ton livre avec toi, c’est amusant et sans risque…Deviens célèbre ! »
Par la suite, de nombreuses possibilités s’offrent à l’enfant : envoyer son livre, par mail, aux amis et à la famille, à une bibliothèque, l’insérer directement dans son blog…, ou le faire relier, et l’acheter (seuls les parents et les amis y ont accès).
Tikatok s’utilise à la maison, avec l’aide de ses parents, avec des amis du monde entier, ou à l’école, avec l’aide de l’enseignant.

2. Comment ça marche ?

Devenir auteur est simple : mettre son imagination au service des histoires, publier ces histoires dans des livres. En résumé, juste écrire une histoire, l’illustrer et demander autant de copies que l’on souhaite.
L’inscription est gratuite, prend moins de 5 minutes.

Elle donne accès au « Storypark system », système de guidage, qui permet à l’enfant, soit d’être complètement assisté tout au long de l’écriture de son livre (choix du thème, des personnages, leur nom, type de texte…), soit d’être légèrement épaulé, ou bien de ne pas être aidé du tout.

De plus, les enfants ont le choix d’écrire seuls, ou de choisir d’écrire avec un ou plusieurs amis. Pour cela, il faut s’inscrire dans un « groupe de partage », sécurisé, ce qui donne l’opportunité de partager les histoires, collaborer à des livres, recevoir des conseils d’écriture, donner des idées, communiquer son plaisir de la lecture et de l’écriture…

3. Intérêt pédagogique :

Tikatok peut s’utiliser en classe, avec un groupe d’élèves, et peut donc être un outil intéressant pour l’enseignant. Il peut facilement l’intégrer dans sa pratique pédagogique guidé par la rubrique « Tikatok and Education ». Pour cela, il lui suffit de s’inscrire, sur la page d’accueil, dans la rubrique « enseignant », il donnera les coordonnées de son établissement ainsi que les noms des groupes d’élèves, en gardant l’anonymat de chacun.

Ecrire n’est pas seulement un acte individuel, c’est aussi un « processus social ».
Tikatok met en jeu une technologie interactive qui fait intervenir l’aide des parents, des enseignants, des élèves entre eux.
Le défi de cette application est de motiver l’enfant et de faire évoluer ses capacités expressives, en utilisant Internet et ses ouvertures. C’est par tâtonnements qu’ils vont progresser, mais avec l’interaction, ils prendront confiance en eux et en leurs compétences, ce qui est fondamental pour avancer dans le cursus scolaire et devenir autonome.

De plus, on connaît l’importance des histoires et de l’imaginaire dans le développement psychologique et affectif de l’enfant, pour une meilleure compréhension du monde et de soi-même. La concrétisation de l’écriture par de vrais livres est très valorisante auprès de sa famille et de ses pairs.

Tikatok permet, également, d’aider les adultes à mieux comprendre les enfants : il est rare de lire des livres écrits par des enfants, la littérature enfantine est toujours écrite par des adultes.

4. Réflexions et conclusions :

Tikatok est une application du Web 2.0 qui peut s’intégrer parfaitement dans une perspective actionnelle, mais qui peut aussi enfermer l’enfant dans une mécanique ultra-guidée, qui l’incite à la facilité. L’aide d’un adulte paraît nécessaire pour le franchissement des étapes, du guidage total, pour les premiers pas dans l’écriture, au « livre blanc » lorsque l’enfant a intégré les structures narratives et l’articulation des idées, lorsqu’il est devenu un jeune « auteur ».

Mais, ne donne-t-on pas l’illusion aux enfants de la simplicité de l’écriture ? Trois temps suffiraient pour devenir écrivain ? Ecrire, illustrer, publier, et le tour est joué…La réalité est beaucoup plus complexe, l’expression écrite l’est d’autant plus, elle fait intervenir la personnalité, la sensibilité de chacun et ne saurait être réduite à un tel cadrage.

On peut alors se demander s’il est réellement possible, au bout d’un certain temps d’essais, d’expérimentation, d’écrire vraiment de manière collaborative et partagée. L’expression est-elle personnelle ou se partage-t-elle ?

Tikatok est donc intéressant, pour démarrer dans l’écriture, avec de jeunes apprenti-écrivains, avec le plaisir d’obtenir un objet réel, un vrai livre, donc la concrétisation d’un travail toujours motivante pour un enfant, qui se rapproche de la situation réelle d’un auteur, mais il est important de leur rappeler qu’il ne s’agit que d’un jeu. Ce jeu présente des avantages pédagogiques certains, mais il demeure du « faux-authentique ». On joue à être des auteurs, en toute modestie.
La « facilité » sur Internet, les promesses de « célébrité », sont parfois bien loin de la réalité…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :