L’île de la Réunion 974

ile-Reunion,1-O-106332-3

Il y a trois millions d’années, un volcan, le piton des neiges (3 070,5m) est entré en éruption pour donner naissance à une île dans l’Océan Indien. Celle-ci s’appelle L’île de La Réunion et elle est située par 21° de l’attitude Sud, à 10 000km de la France dans l’Océan au Sud, entre Madagascar à 700km à l’Ouest et l’île Maurice à 200km à l’Est. La Réunion fait partie de l’archipel des Mascareignes. Sa superficie est de 2 512km carré.
Après plus de 500 000 ans, sur le flanc du Piton des Neiges, est né un deuxième volcan, le Piton de la fournaise, toujours très actif. Il est connu par tous les vulcanologues qui d’ailleurs n’hésitent pas à se déplacer à chaque éruption. Lors des éruptions l’île gagne en volume et parfois en surface grâce aux coulées qui coulent le long des pentes et parfois se déversent en mer, comme en 1986 à Saint Philippe où il y a eu 25 hectares de plus et en janvier 2002 à Bois Blanc où, après plusieurs jours d’écoulement, la lave a atteint la mer ; l’île s’est agrandie de 10 hectares de plus. L’activité volcanique pratiquement constate fait connaître l’île dans le monde entier.
Dès le début, cette île s’appelait Mascarin puisqu’elle fait partie de l’archipel des Mascareignes. Cependant ce nom a été changé au profit de nouveau nom, Bourbon, nom du roi de France à sa prise de possession en 1638. En 1793, par décret du 19 marsan 2 de la République, l’île est nommée « La Réunion» en souvenir, l’année précédente, de la réunion des Marseillais et des gardes nationaux. En 1806, elle devient « l’île Bonaparte ». En 1810, 4 000 anglais prennent l’île à partir de La Mare et de la Grande Chaloupe, gagnent la bataille de la Redoute contre les 500 français qui défendaient la place de St Denis et renomment l’île Bourbon. En 1814, la paix est signée par le traité de Paris : les Anglais annexent l’île de France (Maurice), Rodrigues, les Seychelles et rendent Bourbon à la France. Elle garde ce nom jusqu’en 1848, date de l’abolition de l’esclavage, où elle reprend définitivement son ancienne appellation : L’île de la Réunion.
La Réunion vit au rythme de deux saisons. L’été qui est tellement chaude et humide, de novembre à avril. Au cours de cette période, la température peut atteindre 35°C dans la région Ouest (du Port jusqu’à Saint Louis). Il importe d’avouer que cette saison est également cyclonique.
L’hiver, de mai à octobre, est marqué par la température minimale qui peut baisser jusqu’à zéro degré dans les hauts, à plus de 2000 mètres d’altitude. La Réunion est ainsi soumise aux deux régions climatiques. Celles-ci sont définies par l’altitude de la montagne ; les hauts où il fait frais, les bas où il fait chaud. Ces deux régions vous offrent la possibilité de changer de température facilement.
Il y a deux côtes à La Réunion ; la côte au vent entre Saint André et Saint Joseph, où les alizés soufflent de direction Est, Sud-est y apportent la pluie; la moyenne annuelle des précipitations y est de 10 000mm, ce qui lui donne une végétation luxuriante, et des très belles cascades. La côté sous le vent, entre le Port et Saint Louis, est beaucoup moins arrosée, la moyenne annuelle est inférieure de 1 000mm, c’est la côté privilégiée des plages.
Les 710 000 habitants de l’île sont d’origines diverses, ils sont Z’Oreils, (Européens nés hors de l’île), la coutume raconte qu’ils ne comprenaient pas le créole et tendaient l’oreille. On trouve également les Indiens dit (malbars), sont de religion Tamoul Hindouistes, les Chinois de religion bouddhistes, les Indiens musulmans, originaires du Goujrat, dit aussi (Z’Arabs), les cafres ; les descendants des esclaves africains, les blancs des hauts, dits (Yabs), les Malgaches, les Comoriens, peuplent cette magnifique île, où toutes ces cultures cohabitent avec une exemplarité quotidienne.

Géographiquement en Afrique et politiquement en Europe, L’île de la Réunion a été le premier endroit où l’on a utilisée l’euro après son introduction en 2002. Cela s’est effectué grâce au décalage horaire entre l’Europe et cette dernière.

Les villes : St Denis- la capitale, Le Port, Saint-Paul, St Gilles les Bains, Etang-Slé, St Louis, St Pierre, Plaine des Cafres, Sainte Rose, Sainte Anne, La plaine des palmistes, Grand Etang, Saint Benoit, Saint André, Sainte Suzanne, Sainte Marie, Le Tampon
Trois cirques : le cirque de Mafate, le cirque de Cilaos et le cirque de Salazie.

Source : adapté du Clin D’œil de La Réunion : paysages et recettes. E-mail : EDITIONS ; CLIN DOEIL@WANADOO.FR

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :